La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > Outils > Informations pratiques > Animal blessé, que faire ?

Animal blessé, que faire ?

Si vous trouvez un animal blessé ou en détresse dans la nature, ayez le bon réflexe : transportez-le au centre de sauvegarde le plus proche.

Attention, le Code de l’Environnement interdit le transport d’espèces Espèce Groupe d’individus qui ont la possibilité de se reproduire entre eux dans la nature et dont la descendance est fertile. protégées. L’auteur de la découverte doit informer un agent compétent en matière de police de la chasse et de protection de la nature qui pourra donner son accord au transport. L’agent assermenté vous donnera également toutes les informations nécessaires sur la conduite à tenir selon le type d’espèce.


Toutes les informations pratiques selon les différentes espèces animales trouvées (chassables, soumises à plan de chasse, protégées), les périodes de l’année concernées (ouverture/fermeture de la chasse) et la cause de mortalité (collision, empoisonnement, maladie, action de chasse, braconnage) sont disponibles dans le guide de l’ONCFS :
Que faire en présence d’un animal sauvage mort ou blessé ?


En cas de doute contactez impérativement un agent assermenté :

  • Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage, Délégation Interrégional Poitou-Charentes-Limousin : 05.49.52.01.50
  • Gendarmerie / Police Nationale : 17

Vous pouvez aussi contacter ces centres, les points relais ou les organismes agréés.
Plus vous agirez vite et plus l’animal aura des chances de s’en sortir !

Attention, un animal même blessé ou affaibli cherchera à se défendre, que ce soit un oiseau, un mammifère Mammifère Classe de vertébrés supérieurs homéothermes ("à température constante"), portant des mamelles. ou encore un reptile. Certaines consignes et précautions doivent être respectées :

  • Protégez vos mains avec des gants s’il s’agit d’un rapace ; leurs serres pourraient vous blesser.
  • Protégez vos yeux dans le cas d’un échassier.
  • Attrapez l’animal à l’aide d’un linge épais.
  • Placez-le dans un carton aéré (surtout pas de cage ou de clapet), de taille optimale, avec du papier absorbant au fond.
  • Laissez l’animal au calme, loin de la portée des chats, chiens et des personnes.
  • Prévenez le centre de sauvegarde/le relais le plus proche ou l’organisme qualifié puis emmenez-y l’animal.

S’il ne vous est pas possible de vous rendre dans un centre de soins ou d’apporter de l’aide rapidement à l’animal, contactez le vétérinaire pour les premiers secours.
Dans le cas d’un oisillon des consignes particulières doivent être suivies. Consultez le site de la LPO Vienne pour en prendre connaissance.

> Consultez les centres de sauvegarde, les relais et les organismes qualifiés

Seul un Centre de Sauvegarde, bénéficiant de toutes les autorisations, peut détenir provisoirement des espèces protégées par la loi.
Plus d’informations sur la réglementation sur le site de l’Union Française des Centres de Sauvegarde de la faune sauvage (UFCS)

Renseignez-vous auprès des experts du réseau


  • Logo LPO 17

  • Logo LPO Vienne

  • Logo ONCFS

  • Logo Nature Environnement 17

  • Logo Centre de Recherche sur les Mammifères Marins

  • Le marais aux oiseaux d'olérons

  • Centre de sauvegarde de la faune sauvage de Torsac

  • Les amis des Tortues du Centre
Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations