La biodiversité en Poitou-Charentes

     

Lichens

lichen (Anne-Marie GRANET - ONF) Les lichens ne correspondent pas à un groupe végétal naturel. Ce sont des organismes particuliers, dont la double origine symbiotique est connue depuis 1869 (travaux de Schwendener) : les lichens sont nés de l’association d’une algue chlorophyllienne (ou d’une cyanobactérie) et d’un champignon.


Une liste de 96 taxons présents en Poitou-Charentes et Vendée a été publiée en 1998 dans le 29ème bulletin annuel de la Société Botanique du Centre Ouest (SBCO). Et on compte actuellement entre 600 et 700 le nombre d’espèces Espèce Groupe d’individus qui ont la possibilité de se reproduire entre eux dans la nature et dont la descendance est fertile. de lichens connues dans la région.


Ces organismes sont couramment utilisés comme bio-indicateurs de la qualité de l’air au travers de l’étude des altérations morphologiques et physiologiques, d’observation de la répartition et des associations lichéniques, et de la mesure de l’accumulation de substances polluantes dans les thalles. En effet la récolte des lichens fait partie des techniques d’évaluations employées par ATMO Poitou-Charentes pour déterminer la qualité de l’air.

Les incontournables

  • HOUMEAU J.-M., 1998. Champignons lichénisés et lignicoles du Centre-Ouest de la France, Bulletin de la S.B.C.O.

Renseignez-vous auprès des experts du réseau

  • Logo Poitou-Charentes Nature
  • Logo Charente Nature
  • Logo Nature Environnement 17
  • Logo Deux-Sèvres Nature Environnement
  • Logo Vienne Nature
  • Logo Conservatoire d'espaces naturels de Poitou-Charentes
  • Logo Société Botanique du Centre-Ouest
  • Logo Conservatoire Botanique National Sud-Atlantique
Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations