La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > Faune > Invertébrés > Crustacés > Les gallaselles vus par les experts

Les gallaselles vus par les experts

Depuis 2005, des chercheurs du Laboratoire d’Écologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés (Université Claude Bernard Lyon 1 / CNRS) étudient le groupe des Aselloidea (une superfamille, dans le jargon des biologistes) dans lequel se trouve la gallaselle. Ces études ont pour but de mieux comprendre comment les changements environnementaux affectent la biodiversité que ce soit en termes de distribution géographique, de rôle dans le fonctionnement des écosystèmes ou d’évolution. Elles visent notamment à réévaluer la distribution et la délimitation biologique des espèces Espèce Groupe d’individus qui ont la possibilité de se reproduire entre eux dans la nature et dont la descendance est fertile. . En 2013, une étude impliquant la caractérisation d’un fragment comparable du patrimoine génétique d’une dizaine de populations de gallaselles a révélé l’existence d’au moins trois entités cryptiques (c’est-à-dire trois espèces différentes mais morphologiquement identiques) (Morvan et al. 2013). Les gallaselles sont loin d’avoir encore livré tous leurs secrets…

par Christophe Douady et Florian Malard, Université Lyon 1 / CNRS

De 2013 à 2015 une campagne de recherche ciblée sur les gallaselles a été menée à l’initiative première de la DREAL Poitou-Charentes et de Poitou-Charentes Nature. Avec le concours et le soutien de multiples partenaires (spéléologues, universitaires, Agence de l’Eau, Fondation LISEA Biodiversité, entres autres), 129 sites potentiellement propices à la présence de gallaselles ont pu être prospectés aux quatre coins de la région (des contreforts du Massif central aux îles charentaises, du Marais poitevin aux limites de la Dordogne) et dans différents habitats (nappe phréatique, rivière souterraine, source et sous-écoulement de cours d’eau).

Prospection de sites susceptibles d’héberger des gallaselles
(rivière souterraine de Bataillé, à l’aplomb du « Puits 1883 »).

L’espèce a été contactée dans 23 nouveaux sites, triplant ainsi le nombre de sites préalablement connus, et portant désormais à 31 le nombre de sites connus en France pour héberger des gallaselles.

Parmi les principaux enseignements de cette campagne de prospection, nous pouvons retenir :

Cartographie des sites prospectés et identification (en rouge) des sites à gallaselles
(tiré du rapport d’étude Poitou-Charentes Nature 2016).

Ces nouvelles connaissances ouvrent plusieurs perspectives, notamment pour :

  • mieux cerner l’aire de répartition des gallaselles, à l’est dans les têtes de bassins du Limousin, et au sud dans les hydro-systèmes de l’ex-Aquitaine
  • affiner les déterminations taxinomiques et décrire les espèces nouvellement identifiées
  • développer des outils de bio-indication (mise en corrélation des données d’inventaires avec les suivis en place de qualité des eaux souterraines)
  • envisager une protection réglementaire de sites pour la conservation des gallaselles dans leur écosystème (micro-bassin versant et biocénose associée) .
par François Lefebvre & Michel Caillon, Poitou-Charentes Nature

Les incontournables

  • Caillon, M., 2013. La Gallaselle : crustacé endémique des eaux souterraines du Poitou-Charentes. Site internet de Vienne Nature.
  • Henry, J.P., Magniez, G., 1977. Observations sur Gallasellus heilyi (Legrand, 1956), représentant d’un nouveau genre d’Asellide souterrain de France. Bulletin de la Société Zoologique de France 102, 215-222.
  • Lefebvre, F., Caillon, M., 2017. La vie dans les eaux souterraines, un patrimoine à protéger. Le Picton 243, 44-46.
  • Legrand, J.-J., 1956. Contribution à l’étude de la faune cavernicole de l’Ouest de la France. II. - Asellus Heilyi, n. sp. Notes Biospéologiques, 11, 43-51.
  • Morvan, C., Malard, F., Paradis, E., Lefébure, T., Konecny-Dupré, L., Douady, C.J., 2013. Timetree of Aselloidea reveals species diversification dynamics in groundwater. Systematic Biology 62, 512-522.
  • Poitou-Charentes Nature, 2013. Actes du Séminaire national Gallaselle. Séminaire national Gallaselle, Sept. 2012, Poitiers, France. pp.33.
  • Poitou-Charentes Nature, 2016. Étude et protection des gallaselles et de leurs habitats aquatiques souterrains en Poitou-Charentes. [Rapport de recherche] Poitou-
    Charentes Nature. pp.90.

Renseignez-vous auprès des experts du réseau


  • Logo Poitou-Charentes Nature

  • Logo Charente Nature

  • Logo Deux-Sèvres Nature Environnement

  • Logo Nature Environnement 17

  • Logo Vienne Nature

  • Logo Centre national de la recherche scientifique



Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations