La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > Actualités des partenaires > Chantier de brûlage dirigé sur le Pinail

Chantier de brûlage dirigé sur le Pinail

Autrefois couramment employé sur le Pinail comme sur beaucoup d’autres espaces de landes, l’écobuage est resté pour GEREPI un moyen de gestion de la réserve naturelle. Cette pratique a été largement délaissée au profit des engins mécaniques mais sur le Pinail, pas question de brûler des énergies fossiles !

Les milliers de mares constituent une réelle contrainte technique pour le gestionnaire, même s’il n’en retient que l’incroyable richesse écologique. L’écobuage, ou devrait-on dire le brûlage dirigé, est ainsi une exigence de la réserve. Sur le Pinail, c’est donc de la matière renouvelable qui est brûlée. L’objectif est de renouveler la végétation afin de favoriser la biodiversité d’une part, et de réduire le risque d’incendie d’autre part.

Le 13 octobre 2017, après des semaines de préparation (réalisation d’un pare-feu, visites préparatoires, déclaration, coordination…), un secteur de 7.5 hectares est parti en fumée sous la vigilance du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) 86 et d’une équipe de brûlage dirigé composée de GEREPI et des SDIS 40, 47 et 33. Les conditions météorologiques favorables et l’important dispositif de sécurité (45 pompiers et 7 camions-citerne) ont permis le bon déroulement du chantier.

Cette opération, co-financée par la DREAL Nouvelle aquitaine et l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne (Contrat Territorial Vienne Aval), constitue le 27ème chantier de brûlage dirigé sur le site du Pinail. L’usage du feu courant comme mesure de gestion conservatoire de la réserve naturelle fait l’objet de suivis scientifiques.

Plus d’informations sur l’opération et les impacts écologiques du brûlage dirigé

Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations